LES SERVICES EN LIGNE

Les + demandés


Facebook Twitter Google Plus

Aides financières pour la garde d'enfant

L'aide fiscale

tirelire cochon rose

Garde en crèche ou chez une assistante maternelle

Les familles peuvent déduire 50% des sommes versées à l'établissement du montant de leur impôt sur le revenu, dans la limite d'un montant plafonné à 2 300 €, soit un crédit d’impôt de 1 150€.

En cas de résidence alternée au domicile de chacun des parents divorcés ou séparés, la limite est de 1 150 € par parent, soit un crédit d’impôt maximum de 575 €.

Aucune condition relative à l'exercice d'une activité professionnelle par le ou les parents n'est exigée.

Plus d'infos sur Service-public.fr

 
Garde au domicile des parents

Tout particulier qui engage des dépenses pour des services à la personne rendus à son domicile (par exemple : employé de maison, garde d’enfant) s’ouvre droit à une réduction d’impôt sur le revenu égale à 50 % des sommes effectivement restées à sa charge. Dans certains cas, cet avantage fiscal prend la forme d’un crédit d’impôt.

Le montant du plafond des dépenses entrant dans le calcul de la réduction fiscale ne peut dépasser 12 000€ (sauf cas particulier), le montant de la réduction ou du crédit d’impôt ne peut donc pas excéder, dans le cas général 6 000€.

Si le particulier emploie directement un salarié, il peut bénéficier, sous certaines conditions d’une exonération de cotisations patronales normalement dues.

Plus d'infos sur Travail-emploi.gouv.fr

Logo Allocations familialesCaisse d'Allocations Familiales (CAF)

La prestation d’accueil du jeune enfant (Paje) est une aide financière qui est versée aux parents pour les aider à faire face aux dépenses liées à l’arrivée d’enfant(s) dans la famille.

Selon votre situation et vos besoins, la Caf peut vous verser :

  • la prime à la naissance (Pn)
  • la prime à l'adoption (Pa)
  • l’allocation de base (Ab)
  • la prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE) pour toute naissance ou adoption après le 31 décembre 2014 ou le complément de libre choix d’activité (Clca) pour toute naissance ou adoption avant le 1er janvier 2015, si vous avez cessé ou réduit votre activité professionnelle pour élever votre ou vos enfant(s).
  • le complément de libre choix du mode de garde (Cmg), si vous faites garder votre (ou vos) enfant(s) de moins de 6 ans par une assistante maternelle agréée, par une garde à domicile, par une association ou entreprise habilitée ou par une micro-crèche.

Plus d'infos sur Caf.fr

Logo Conseil Général des Hauts de SeineLes aides du Conseil Départemental des Hauts-de-Seine

L'allocation « BBdom » est versée mensuellement aux familles résidant dans les Hauts-de-Seine, ayant un enfant de moins de 3 ans et qui ont fait le choix d'employer un assistant parental ou un assistant maternel agréé (hors crèche familiale).

Peuvent prétendre à cette subvention les personnes qui bénéficient du complément de mode de garde de la prestation d'accueil du jeune enfant (PAJE) versé par la Caisse nationale des Allocations familiales (CAF) , soit pour la garde à domicile, soit pour la garde par un assistant maternel agréée.

L'allocation est liée à la garde de l'enfant, qu'elle soit partagée ou alternée.

Le montant

L'allocation départementale s'élève en 2012 à :

  • 100 € par famille et par mois dans la tranche des revenus compris entre 22 146 € et 80 000 €
  • 200 € par mois pour les familles dont les revenus sont inférieurs à 22 146 € (revenus avant abattements)
  • 200 € par mois pour les familles bénéficiaires de l'allocation d'Éducation de l'enfant handicapé, AEEH, sans condition de ressource

Elle ne peut être allouée aux foyers dont le revenu dépasse 80 000 € par an.

L'allocation est versée aux familles ayant un enfant handicapé de moins de trois ans et percevant l'Allocation d'Éducation de l'enfant handicapé (AEEH).

Elle est alors fixée à 200 € par mois, sans conditions de revenus.

Plus d'infos sur Hauts-de-Seine.fr



Page précédente

C'est à vous !