LES SERVICES EN LIGNE

Les + demandés


Abonnez-vous à Neuilly Actualité

Facebook Twitter Google Plus

Conseil Municipal du 18 juin 2020

Conseil Municipal du 18 juin 2020

Mairie

Le Conseil municipal de Neuilly-sur-Seine qui s’est tenu le 18 juin a permis la désignation de nombreux Conseillers municipaux dans différentes commissions et instances au sein desquelles la Ville est représentée.

Le Maire a ensuite présenté le Compte administratif 2019 et le budget supplémentaire 2020.

Les comptes présentés lors du Conseil corroborent les excellentes performances économiques et financières de la Ville : L’autofinancement de l’intégralité des investissements, établis à 45 millions d’EUR, de nombreux projets en cours, une baisse des dépenses de fonctionnement et une dette quasi-nulle. Les comptes ont été adoptés à une très large majorité (43 voix pour, 3 abstentions et seulement 3 voix contre) y compris de la part d’élus n’appartenant pas à la majorité municipale. "La bonne santé financière de la ville permet d’aborder sereinement une conjoncture qui promet d’être compliquée" a rappelé le Maire.

Plusieurs autres points ont ensuite été débattus.

Parmi eux, la demande "d’avis conforme" de l’Etat pour le transfert à Paris-La Défense de la maîtrise d’ouvrage d’une passerelle reliant La Défense à Neuilly a été très largement rejetée (43 voix contre et 6 pour).

Dans son intervention, le Maire a rappelé qu’il était favorable à l’amélioration des circulations douces entre La Défense et Neuilly, qu’il n’était pas opposé à une étude sur différentes solutions, y compris la construction d’une passerelle, mais qu’il était hors de question d’abandonner la maîtrise d’ouvrage d’un projet sur le territoire de la commune sans que celle-ci soit partie prenante des décisions. Rappelant que l’arrêté ministériel soumis pour avis conforme de la Ville, "autorisant l’établissement public Paris-La Défense à intervenir au sein de la Commune de Neuilly-sur-Seine" privait la Ville de toutes ses prérogatives, depuis l’étude du projet jusqu’à sa réalisation finale.

"Ma conception des responsabilités et la confiance des Neuilléens à mon égard ne m’autorisent pas à abandonner à un établissement public au sein duquel la Ville ne siège pas la réalisation d’un projet sur la commune (…) aucun maire ne s’engagerait sur ce terrain, sans trahir la sauvegarde des intérêts de sa commune", a rappelé Jean-Christophe Fromantin.

Parmi les autres sujets débattus, le démarrage des travaux du parking de l’avenue Charles de Gaulle, la fusion des écoles élémentaires et maternelles du groupe scolaire Michelis mais aussi différentes mesures prises dans le cadre de la crise sanitaire.




Page précédente

C'est à vous !