LES SERVICES EN LIGNE

Les + demandés


Abonnez-vous à Neuilly Actualité

Facebook Twitter Google Plus

Une pression fiscale au plus bas

Une pression fiscale au plus bas

Fiscalité

Neuilly est classée n°1 des villes françaises de plus de 20 000 habitants exerçant la plus faible pression fiscale, selon Le Figaro.

A Neuilly, l'effort fiscal sur les ménages est de 0,41.

En se basant sur la capacité de désendettement moyenne sur les 4 dernières années, la Ville aurait besoin 1 année seulement pour rembourser sa dette. 

Un résultat qui prouve à nouveau l'éfficacité de gestion des dépenses de fonctionnement et la bonne maîtrise des invesstissements et de la dette communale.

Comment est calculé l'indicateur de la pression fiscale ?

Pour mesurer la pression fiscale exercée sur un territoire, Bercy dispose d'un indicateur appelé l'effort fiscal. En résumé, il s'agit du ratio entre le produit fiscal des taxes "ménages" et leur produit fiscal potentiel si on appliquait les taux moyens de taxation. Au-delà de 1, ce ratio indique une pression fiscale supérieure à la moyenne.

Parmi ces taxes "ménages", on relève :

  • La taxe d'habitation,
  • La taxe foncière sur le bâti,
  • La taxe foncière sur le non bâti,
  • La taxe additionnelle foncière sur le non bâti,
  • La taxe (ou redevance) d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM),
  • La taxe GEMAPI (Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations),
  • La taxe TASA (Taxe additionnelle spéciale annuelle), spécifique à la région Île-de-France.

A noter que les communes ne décident pas la totalité de l'imposition de leurs administrés. En effet, le produit des impôts locaux découle de l'addition des taux appliqués par les différentes collectivités locales qui englobent le bien concerné : commune, EPCI (ou Métropole) et département. 

Source : https://www.lefigaro.fr/economie/quelles-sont-les-communes-avec-la-plus-forte-pression-fiscale-20220118




Page précédente

C'est à vous !