LES SERVICES EN LIGNE

Les + demandés


Abonnez-vous à Neuilly Actualité

Facebook Twitter Google Plus

Aide à l'embauche des jeunes

 

Aide à l'embauche d'un jeune en Parcours Emploi Compétences Jeunes (PEC Jeunes)

Dans le cadre du plan "1 jeune, 1 solution ", les employeurs du secteur non marchand peuvent bénéficier d’une aide financière lorsqu’ils recrutent un jeune âgé de moins de 26 ans ou un jeune reconnu travailleur handicapé, jusqu’à 30 ans inclus en contrat Parcours Emploi Compétences Jeunes (PEC Jeunes).
 

De quoi s’agit-il ?

L’aide à l’insertion professionnelle attribuée à l’employeur qui recrute en Parcours Emploi Compétences un jeune de moins de 26 ans ou un jeune reconnu travailleur handicapé jusqu’à l’âge de 30 ans inclus, s’élève pour 2020 à 65 % du SMIC.

Dans le cadre du PEC Jeunes, le contrat de travail doit remplir les critères suivants :

  • un CDD ou un CDI,
  • une durée minimale de 6 mois renouvelables dans la limite de 24 mois,
  • un minimum hebdomadaire de 20 heures.

Ce contrat permet à des personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles de s’engager dans une expérience professionnelle avec un accompagnement tout au long de son parcours tant par l’employeur que par le service public de l’emploi.

Qui peut en bénéficier ?

Vous pouvez recruter une personne en PEC Jeunes si vous êtes employeur du secteur non-marchand. Vous vous engagez à accompagner le bénéficiaire et serez sélectionné par le service public de l’emploi en fonction de votre capacité à proposer un parcours insérant. Vous devrez par exemple désigner un tuteur ou encore mettre en place une formation obligatoire.

Comment en bénéficier ?

Pour recruter une personne en PEC Jeunes, adressez-vous à Pôle emploi, à la mission locale ou au Cap emploi de votre territoire.

Calendrier de mise en œuvre

L’aide est mise en place pour les années 2020 et 2021.

Afin de ne laisser aucun jeune sans solution, le plan 1jeune, 1solution prévoit 80 000 PEC Jeunes sur 2020/2021.

Liens utiles et contacts

Pour en savoir plus sur le dispositif Compétences PEC, consultez le site du ministère du Travail

Aide à l’embauche d’un jeune en Contrat Initiative Emploi (CIE Jeunes)

Dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution », les employeurs du secteur marchand peuvent bénéficier d’une aide financière lorsqu’ils recrutent un jeune âgé de moins de 26 ans ou un jeune reconnu travailleur handicapé (jusqu’à 30 ans inclus) en Contrat Initiative Emploi Jeunes (CIE Jeunes).
 

De quoi s’agit-il ?

L’aide à l’insertion professionnelle, attribuée à l’employeur qui recrute en Contrat Initiative Emploi (CIE) un jeune de moins de 26 ans ou un jeune reconnu travailleur handicapé jusqu’à l’âge de 30 ans inclus, s’élève pour 2020, à 47 % du SMIC.

Dans le cadre du CIE Jeunes, le contrat de travail doit remplir les critères suivants :

  • un CDD ou un CDI,
  • une durée minimale de 6 mois renouvelables dans la limite de 24 mois,
  • un minimum hebdomadaire de 20 heures.
Ce contrat permet à des personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles de s’engager dans une expérience professionnelle tout en étant suivi par un référent chargé de son insertion.
 

Qui peut en bénéficier ?

Vous pouvez recruter un jeune en CIE si vous êtes employeur du secteur marchand. Vous vous engagez à accompagner le bénéficiaire et serez sélectionné par le service public de l’emploi en fonction de votre capacité à proposer un parcours insérant. Vous devrez par exemple désigner un tuteur ou encore mettre en place une formation obligatoire.

Comment en bénéficier ?

Adressez-vous à Pôle emploi, à la mission locale ou au Cap emploi de votre territoire.

Calendrier de mise en oeuvre

L’aide est mise en place pour l’année 2020 et 2021.

Afin de ne laisser aucun jeune sans solution, le plan "1 jeune,1 solution" prévoit :

  • dès 2020 : 10 000 CIE Jeunes,
  • en 2021 : 50 000 CIE Jeunes.

Liens utiles et contacts

 

Pour en savoir plus sur le CIE, consultez le site du ministère du Travail

L’aide à l’embauche des jeunes est recentrée, à partir du mois d’avril, sur les salaires inférieurs à 1,6 Smic (contre deux Smic actuellement), avant de s’éteindre au 1er juin.
L’aide à l’embauche des jeunes instaurée dans le cadre du plan « Un jeune, une solution »  ne s’éteindra pas au 31 mars (v. l’actualité nº 18236 du 3 février 2021). Comme le confirme l’entourage de la ministre du Travail, la levée du dispositif se fera en deux temps :

- le dispositif sera maintenu en l’état jusqu’à fin mars, soit une aide d’au plus 4 000 euros sur un an accordée pour l’embauche d’un jeune de moins de 26 ans dont la rémunération ne dépasse pas deux Smic ;
- il sera ensuite prolongé du 1er avril au 31 mai, mais en étant recentré sur les jeunes dont la rémunération est inférieure à 1,6 Smic.

Après cette date, l’aide à l’embauche des jeunes sera fermée.
L’aide à l’embauche d’alternants est prolongée en l’état jusqu’à la fin de l’année 2021.

Pour continuer à encourager l’emploi des jeunes, les aides à l’embauche en contrat d’apprentissage et de professionnalisation sera maintenue sans modification jusqu’à la fin de l’année 2021.

Les aides à l’embauche d’alternants s’élèvent à 5 000 euros pour un alternant âgé de moins de 18 ans et à 8 000 euros pour un majeur, dès lors qu’il prépare un diplôme ou un titre professionnel équivalant au plus à un Bac + 5


Page précédente

C'est à vous !