LES SERVICES EN LIGNE

Les + demandés


Abonnez-vous à Neuilly Actualité

Facebook Twitter Google Plus

Renforcer sa trésorerie

Le prêt garanti par l’État (PGE)

Jusqu’au 30 juin 2021, toutes les entreprises quelles que soient leur taille et leur forme juridique (par exemple les sociétés, commerçants, artisans, exploitants agricoles, professions libérales, micro-entrepreneurs, associations et fondations ayant une activité économique y compris certaines sociétés civiles immobilières, les entreprises en difficulté depuis le 1er janvier 2020, et les « jeunes entreprises innovantes »).peuvent  souscrire un prêt garanti par l’État auprès de son établissement bancaire habituel.

L’amortissement du prêt garanti par l’État pourra être étalé entre 1 et 5 années supplémentaires. Par ailleurs, les taux négociés pour les PME avec les banques françaises sont compris entre 1 et 2,5 %, garantie de l’État comprise.

Enfin, l’État pourra accorder des prêts directs si votre entreprise ne trouve aucune solution de financement :

  • jusqu’à 10 000 € pour les entreprises de moins de 10 salariés 
  • jusqu’à 50 000 € pour les entreprises de 10 à 49 salariés.

Quel est le montant du Prêt Garanti par l’Etat ?

Le montant du prêt peut atteindre jusqu’à 3 mois de chiffre d’affaires 2019 ou 2 années de masse salariale pour les entreprises innovantes ou créées depuis le 1er janvier 2019. Aucun remboursement n’est exigé la 1ère année. 2 à 4 mois avant la date anniversaire du PGE, le chef d’entreprise prendra la décision sur le remboursement : il pourra décider de rembourser immédiatement son prêt, de l’amortir sur 1 à 5 ans supplémentaires, ou de mixer les 2.

S’agissant des taux, les petites et moyennes entreprises qui souhaitent étaler le remboursement de leurs PGE pourront bénéficier de taux bancaires compris entre 1 % et 2,5 % en fonction du nombre d’années de remboursement. Dans les conditions actuelles de taux, les banques se sont engagées à proposer une tarification maximale de :

  • 1 à 1,5 % pour des prêts remboursés d’ici 2022 ou 2023,
  • 2 à 2,5 % pour des prêts remboursés d’ici 2024 à 2026, coût de la garantie de l’État compris.

La garantie de l’État couvre un pourcentage du montant du capital, intérêts et accessoires restant dus de la créance jusqu’à la d’échéance de son terme, sauf à ce qu’elle soit appelée avant lors d’un événement de crédit. Ce pourcentage est fixé à :

  • 90 % pour les entreprises qui, lors du dernier exercice clos, ou si elles n’ont jamais clôturé d’exercice, au 16 mars 2019, emploient en France moins de 5 000 salariés et réalisent un chiffre d’affaires inférieur à 1,5 milliards €,
  • 80 % pour les autres entreprises qui, lors du dernier exercice clos, réalisent un chiffre d’affaires supérieur à 1,5 milliards € et inférieur à 5 milliards €,
  • 70 % pour les autres entreprises.

 Consulter les détails du prêt garanti par l'état

Le Fonds de résilience

Qu’est-ce que le fonds de résilience ?

La Région Île-de-France, la Banque des Territoires et les collectivités territoriales franciliennes ont mis en place une avance remboursable exceptionnelle en cette période de crise sanitaire, à taux zéro dont le montant est compris entre 3.000 et 100.000 euros sur des durées pouvant aller jusqu'à 6 ans. 

Elles souhaitent ainsi soutenir la relance de l’activité des TPE/PME en apportant une solution de financement des coûts liés aux adaptations indispensables à la reprise et au maintien de l’activité (investissement matériels et immatériels pour répondre à la nouvelle donne sanitaire, réapprovisionnement...). Ce fonds de solidarité s'adresse aux entreprises de 0 à 20 salariés. Il s'inscrit en complément des dispositifs déjà mis en place par la Région Île-de-France et il a pour but de financer les besoins de trésorerie immédiats des entreprises dont l'activité est impactée par la crise sanitaire.

Le Prêt Rebond

Les TPE et PME de tous secteurs d’activité, ayant 12 mois d’activité minimum (avec un bilan comptable).

Pour quelles dépenses ?

  • Toutes dépenses liées aux investissements immatériels : coûts de mise aux normes (environnement, sécurité), recrutement et formation de l’équipe commerciale, frais de prospection, dépenses de publicité,
  • Mais aussi les dépenses liées aux investissements corporels ayant une faible valeur de gage : matériel conçu/réalisé par l’entreprise pour ses besoins propres, matériel informatique, etc.,
  • Les besoins de trésorerie liés à la situation conjoncturelle,
  • L’augmentation du besoin en fonds de roulement.

Combien peut-on emprunter avec le prêt rebond ?

De 10.000 à 300.000 euros.

Sur quelle durée ?

7 ans, dont 2 ans de différé d’amortissement du capital.

Comment fonctionne le prêt rebond ?

Les demandes s’effectuent 100% en ligne.

  • Pour les prêts de moins de 50.000 euros, le traitement est entièrement automatisé, avec une réponse dans les 48h et un décaissement sous 3 à 5 jours. 
  • Pour les prêts supérieurs à 50.000 euros, la décision d’octroi interviendra dans un délai d’une semaine. 

Le Prêt Rebond est cumulable avec d'autres prêts, notamment le prêt garanti par l'État.



Page précédente

C'est à vous !