menu PrécédentPrécédent

Fondation Galignani

Maison de retraite
89 bd Bineau - Construction : 1888

Voir le diaporama Voir le diaporama
Parcours du Patrimoine

A sa mort en 1882, William Galignani, journaliste et éditeur, lègue à l’Assistance publique de Paris, plusieurs biens dont un terrain d’environ 7000 m2 situé boulevard Bineau, dans l’ancien parc du château de Neuilly.

L’administration doit y construire une maison de retraite destinée à recevoir « 100 personnes des deux sexes, âgées de 60 ans révolus, respectables et de très bonne moralité ». La moitié des places disponibles est réservée à titre gracieux aux anciens libraires, imprimeurs, savants ou artistes français.

Le testament de Monsieur Galignani règle à la fois les modalités de construction et le fonctionnement de l’établissement.

Les architectes Paul Vera et Albert Delaage sont chargés de la mise en œuvre des dispositions testamentaires. Les trois bâtiments disposés en U s’organisent autour d’une cour d’honneur aménagée de jardinets et sur laquelle s’ouvrent les vérandas et le jardin d’hiver.

Le bâtiment central, orné d’un petit campanile, est occupé par les salles communes (réfectoire, cuisine, lingerie, bibliothèque, salon et chapelle), tandis que les chambres des pensionnaires sont installées dans les deux ailes latérales.

La construction commencée en 1885 s’achève trois ans plus tard. La fondation Galignani est ouverte en avril 1889, puis officiellement inaugurée le 22 juillet de la même année.

édifices remarquables

Agrandir le plan Agrandir le plan
Logos partenaires