LES SERVICES EN LIGNE

Les + demandés


Abonnez-vous à Neuilly Actualité

Facebook Twitter Google Plus

Tribunes libres

Neuilly, au hit parade des villes les plus taxées, 6ème sur les 36 000 communes françaises

Publié le 06/04/2021 à 13h00

Chers Neuilléens,

Dans son édition du 9 mars, le Parisien1 confirme que Neuilly est la 6ème ville la plus fiscalisée de FRANCE !
JC FROMANTIN a eu beau obtenir des notations sollicitées sur "sa bonne gestion", il n’en demeure pas moins qu’il a multiplié, depuis son arrivée à la Mairie, par trois le produit des taxes sur l’habitation et le foncier bâti, grâce à la combinaison des taux et des bases.

La taxe d’enlèvement sur les ordures ménagères (TEOM) va augmenter cette année de 88 % alors que le maire avait pris l'engagement en 2018 de faire baisser la taxe foncière si la TEOM augmentait !

Malgré une cagnotte fiscale injustifiée avec des impôts bien supérieurs aux dépenses, JC FROMANTIN endette la ville : les 15 M€ début 2020 ont été alourdis juste après l'élection de 10 M€ et seront de nouveau augmentés d’au minimum 30 M€ en 2021, de 15 à 55 M€ en moins d’un an !

Dans le même temps, les opérations récurrentes (éclairages, voiries etc ... ) ont été amputées de 50 % de leur budget au profit des "grands travaux" de JC FROMANTIN: le parking de l’avenue Charles de Gaulle (7 M€ de plus après 6 M déjà engloutis alors que les autres parkings de Neuilly sont quasiment vides), les Allées de Neuilly qui après 20 millions déjà dépensés se verront attribuer plus de 11 millions cette année.

Cerise sur le gâteau: JC FROMANTIN incite les franciliens a quitté l'Ile-de-France pour les villes de Normandie2 !

Retrouvez nos interventions sur notre site : reunirneuilly.com  
Contactez-nous via une adresse courriel dédiée reunirneuilly@gmail.com

Prenez soin de vous !
Bien fidèlement,

Florence MAURIN FOURNIER et les membres du Groupe RÉUNIR NEUILLY

1 Le Parisien 9 Mars 2021 - base d’une étude de l’association des contribuables associés
2 Communiqué de presse de la région Normandie : Avec l’appui de JC FROMANTIN, la Région impulse une stratégie d’attractivité des villes moyennes pour inciter les Franciliens à venir s’installer en Normandie.


Après la pause estivale et avec le recul de la pandémie, dialogue et apaisement sont indispensables

Publié le 06/10/2021 à 09h37

L'été se termine avec l'espoir de voir s'éloigner la pandémie. Toutefois les mesures restent sévères et nécessaires. L'été a aussi permis à chacun de se distraire, lire, se reposer ou partir sur des pistes calmes et sécurisées. Notre maire a pu aller à vélo jusqu’à Neuilly le Bisson grâce aux cyclistes qui ont promu la création de tels parcours de tranquillité et de santé.

Aujourd’hui, nous pouvons espérer des relations plus détendues de proximité. Il s'agit aussi de réfléchir à d'autres modes de déplacement et au cadre convivial de vie quotidienne.

Malheureusement, nous apprenons qu'un jeune cycliste a été mortellement heurté par un camion à Boulogne : c'était une jeune femme en juin. De tels accidents sont inadmissibles. Ayons ensemble une pensée pour les malheureuses victimes sur des voies mal protégées.

Et dans notre ville, les parcours cyclistes sécurisés comme la piste cyclable de l’avenue Charles de Gaulle, sont menacés. Il est temps d’apaiser l'avenue et les rues ? Est-ce le sens du projet de réaménagement du quartier des Sablons ? Plus de places aux piétons, vélos, personnes à mobilité réduite et aux espaces d'approvisionnement, d'échanges et de rencontres.

Il revient au maire de l’affirmer et d’engager un vrai dialogue.

  1. Une première réunion de commission sur les espaces publics a eu lieu et les associations de cyclistes ont rencontré le maire : il importe de les associer ainsi que d'autres usagers et associations, aux différents aménagements des voies publiques et garantir un espace de circulation et un parcours calme et sécurisé. De gros retards sont constatés sur les Allées de Neuilly. Il est temps d'en rendre compte.
  2. Une réunion sur le Triangle des Sablons est annoncée le 21 octobre. L'aménagement des rues et places sera sans doute présenté. L'heure est à la piétonisation des quartiers. Nous pouvons supposer qu’il s’agit d’élargir l'espace piétonnier et cyclable et de réduire le stationnement avec une desserte limitée à faible allure des logements et commerces. Beaucoup de villes ont pris des mesures innovantes largement saluées. Il est temps d’organiser un suivi de projet avant la réunion publique et l'approbation du chantier.

Le dialogue est un bon moyen d'apaiser et remettre de l’humanité en ville. Notre groupe est prêt à y participer dans la mesure où nous serons aussi associés et consultés.

Thierry HUBERT
Groupe « Neuilly, Ensemble pour l’Ecologie  »

thierry.hubert@ville-neuillysurseine.fr


L'année 2021 doit être l'année de tous les espoirs

Publié le 05/01/2021 à 15h35

Belle et heureuse année 2021 à tous !

Après une année particulièrement éprouvante, je forme le vœu que les mots « confinement, fermetures administratives, couvre-feu » ne fassent plus partie de notre vocabulaire de 2021. Que cette nouvelle année soit pleine d’espoir et de liberté regagnée, qu’elle permette à chacun de retrouver pleinement le goût de la vie et des innombrables moments de bonheur qu’elle procure.

Gageons que l’arrivée des vaccins anti-Covid 19 présage des jours meilleurs et un retour à une « vie normale ». Toutefois, le démarrage poussif du processus de vaccination a - une nouvelle fois - mis en exergue les insuffisances et l’impréparation de l’Etat, lesquelles ne font pas honneur à la 6ème puissance mondiale que nous sommes. Le vaccin étant la seule solution pour sortir de cette pandémie, il est ô combien important d’organiser cette vaccination de façon rapide, massive, efficace et opérationnelle. Pour ce faire, il n’y a pas le choix, les services de l’Etat et les autorités sanitaires doivent s’appuyer sur les territoires, tels que les régions et les communes, qui - elles - sont beaucoup plus agiles et plus à même de prendre la main.

Chacun d’entre nous a besoin de comprendre le sens de la stratégie déployée : quelle est la quantité de vaccins commandés, où trouver les doses, quels sont les publics prioritaires, quand seront-ils ouverts à l’ensemble de la population … ?

La réussite de cette campagne repose sur la confiance de nos concitoyens dans le vaccin, et plus largement dans l’action publique qui doit donc être désormais essentiellement locale. La ville de Neuilly prendra toute sa part dans la campagne de vaccination … à condition bien sûr que l’Etat et sa bureaucratie desserrent enfin les verrous.

Groupe « Réveillons Neuilly !  »
Anthony DODEMAN



Page précédente

C'est à vous !