Casque VR - Résidence du Pont ©
Fin janvier, la Résidence du Pont organisait une opération exceptionnelle qui a permis à plusieurs résidents de visiter le château de Fontainebleau en réalité virtuelle.

Grâce à l’opération « Projet Evasion » initiée par le Département, la Résidence du Pont s’est vue attribuer plusieurs casques de réalité virtuelle : plongée avec les baleines, balade avec les orangs-outans ou pêche arctique avec les ours blancs, on choisit une expérience sur le catalogue et le départ est immédiat.

Nelly, Roger, Houria, Thérèse et Marlène, 85 ans de moyenne d'âge, confortablement installés dans les fauteuils de la Résidence du Pont, ont posé un casque de réalité virtuelle sur leurs yeux et des écouteurs sur leurs oreilles : cet après-midi, ils partent visiter le château de Fontainebleau. Ils se tournent dans leur fauteuil, pivotent la tête pour découvrir chaque détail.

« C’est le château mais ce n’est pas le château » commente Roger, très ému de retourner dans ce lieu qu’il a connu plus jeune. Il s’étonne d’ailleurs de toutes les informations qu’il a appris grâce aux commentaires, « c’était super, mettez 40/20 » conclut-il.

Cette visite de Fontainebleau, qui a suscité un fort enthousiasme, sera la première d’une longue série de découvertes. 

Sur l’initiative du Département des Hauts-de-Seine, près de 650 casques de réalité virtuelle ont été récemment déployés dans les 150 EHPAD et résidences autonomie des Hauts-de-Seine. Un dispositif testé avec enthousiasme et curiosité par les habitants de la Résidence du Pont, à Neuilly-sur-Seine.

La mallette du matériels VR
< >Les quatre casques VR mis à la disposition par le Département à la Résidence du Pont.
La tablette qui permet de piloter les casques VR
< >Choix de la vidéo à diffuser sur la tablette. Celle-ci qui permet de piloter les casques VR.
Une habitante de la Résidence du Pont essai le casque VR
< >Nelly essai le casque VR pour la première fois. 

L’équipe de la résidence trouve la démarche également très positive. Les casques VR permettent de voyager sur place et créent une émulation au sein du groupe : les résidents commentent ensemble, se remémorent des souvenirs… Le lien social se renforce.

Pour assurer la réussite de l’opération, les agents de la résidence ont été familiarisés avec ces appareils potentiellement déroutant. En attendant de maitriser totalement les logiciels, le Département se tient à leur écoute pour les aider et répondre à leurs questions.  

Devant le succès de cette expérience, la Direction de la résidence a décidé de mettre en place des activités avec les casques VR toutes les semaines pendant un an.

Haut de page
0