Retrouvez la liste des numéros d’urgence et d’écoute.

Prochaine pharmacie de garde

Pharmacie de garde

Pharmacie de Chezy
Dimanche 23 juin

Contact

01 46 24 64 48

Adresse

22, rue Chauveau
SAMU POMPIERS POLICE SECOURS SAMU SOCIAL ENFANCE EN DANGER
15 18 17 115 119

Urgences

Centre hospitalier Rives de Seine

  • 01 40 88 62 23

Centre Psychiatrique d’Orientation et d’Accueil (CPOA)

Groupe Hospitalier Universitaire Paris Psychiatrie & Neurosciences

  • 01 45 65 81 09
  • 01 45 65 81 10

Centre Antipoison de Paris - Hôpital Fernand Widal 

  • 01 40 05 48 48

​SOS Médecins 92

  • 01 46 03 77 44

​SOS Médecins Paris

  • 01 47 07 77 77

Alcool Info Service

  • 0 980 980 930

Drogues Info Service

  • 0 800 23 13 13

Tabac Info service

  • 39 89

Cancer Info Service

  • 0 805 123 124

Sida Info service

  • 0 800 840 800

Fil Santé Jeunes

  • 0 800 235 236

Violences Femmes Info

  • 39 19

Dans une démarche de prévention et de formation aux gestes de premiers secours, la Ville a équipé ses bâtiments publics de défibrillateurs.

 

Arrêt cardiaque : vous pouvez agir

L’arrêt cardiaque représente une cause majeure de mortalité prématurée (50 000 décès par an) sur laquelle on dispose aujourd’hui d’une capacité de prévention en intervenant dans les premières minutes. On estime que 3 à 4 000 vies pourraient être sauvées chaque année par une défibrillation automatisée externe réalisée par le public.

Les Défibrillateurs Automatisés Externes (DAE), installés dans les lieux recevant du public, permettent d’intervenir rapidement avant l’arrivée des secours. Chacun peut intervenir et ces premiers gestes sont très importants, car chaque minute compte en cas d’arrêt cardiaque. Ils seront ensuite relayés par les services de secours.

Les DAE sont entièrement automatiques.

En cas de malaise cardiaque, il suffit d’ouvrir le boitier du DAE, et de poser comme indiqué (indications orales) les électrodes sur la victime et l’appareil. Après avoir fait un diagnostic rapide pour être opérationnel, l'appareil déclenche le choc électrique et cela seulement si la victime en a besoin.

De ce fait, la personne qui apporte son concours, peut le faire sans avoir la crainte d’effectuer une manipulation malheureuse. Cette possibilité technique permet l’utilisation d’un DAE par une personne non médecin, comme le précise le décret du 4 mai 2007.

Logo du département des Hauts-de-Seine ©
Avec le concours financier du Département des Hauts-de-Seine
Haut de page
0