LES SERVICES EN LIGNE

Les + demandés


Contacter le service Archives et Documentation

  • Téléphone : 
    01 40 88 88 58/59
  • Fax : 
    01 40 88 87 43
  • Courriel : 
    archivdoc@ville-neuillysurseine.fr
  • Adresse postale : 
    125 avenue Achille Peretti (2ème étage) 
    92200 Neuilly-sur-Seine
  • Horaires d'ouverture : 
    du lundi au vendredi (13h30-17h30) 
    sur rendez-vous pour la consultation des archives

C'est à vous !

 

Une erreur sur la page ? Une question sans réponse ? Contactez-nous

Vous souhaitez obtenir une réponse ?

Facebook Twitter Google Plus

Neuilly en chronologie


Le nom de Neuilly tire son origine étymologique des mots celtes « Lun » (forêt), et « Noue », (plaine marécageuse). Les premières mentions du nom apparaissent au XIIIe siècle : Portus de Lulliaco (1222), Lugniacum (1224), Luingni (1226), Nully (1316), Nulliacum (1379)… Leurs déformations donnent au cours des siècles les noms de Port Nully, Port Neuilly et enfin Neuilly.

 


Henri IV et Marie de Médicis
lors de leur accident de bac
 

Jusqu'au Moyen-Âge

A l’époque antique, Neuilly est un gué permettant la traversée de la Seine, sur la voie romaine qui relie Montmartre au Mont Valérien, au cœur de la vaste forêt de Rouvray. Au VIIIème siècle, le roi Mérovingien, Chilpéric II, fait don de cette forêt à l’abbaye de Saint-Denis. En 1140, l’abbé Suger établit un bac à l'emplacement du gué. Un village de pêcheurs et un petit port se développent au bord du fleuve. Port Nully devient alors un lieu de passage obligé entre Paris et la Normandie.

1606

Le 9 juin 1606, le roi Henri IV et son épouse, Marie de Médicis, manquent de se noyer lors du naufrage de leur carrosse au bac de Neuilly. Cet événement entraîne, en 1609, la construction d’un premier pont de bois de seize arches dans le prolongement de l’actuelle rue du Pont.


Le Pont de Neuilly en 1773
 

1768-1772

Le pont de bois devenu trop fragile est remplacé par un pont en pierre de cinq arches, construit de 1768 à 1772 par l’ingénieur des Ponts-et-Chaussées, Jean-Rodolphe Perronet, en collaboration avec Antoine de Chézy et Pierre-Antoine Demoustier. Le 22 septembre 1772 l’inauguration a lieu en présence d’une foule considérable. Le roi, Louis XV, accompagné de sa cour assiste sous une vaste tente au spectacle du décintrement des voûtes.

1786


Parmentier dans la plaine
des Sablons
 

L’agronome, Antoine Parmentier fait ses premières expérimentations de plantation de pomme de terre dans la plaine des Sablons, sur une parcelle de terre cédée par le roi Louis XVI.

1790

Suite à la Révolution française, la commune de Neuilly est créée par la loi du 14 décembre 1789. Le premier conseil municipal se réunit dans la chapelle de l’église Saint-Jean-Baptiste le 7 février 1790. Nicolas Delaizement est élu maire de la ville.

1815

A la demande de l’abbé Jean François Delabordère, maire de Neuilly, un décret impérial du 10 juin 1815 établit la première fête patronale de l’église Saint-Jean-Baptiste qui se déroule chaque année à la fin du mois de juin et au début du mois de juillet. Elle a lieu sur les bas côté de l’avenue de Neuilly (actuelle avenue Charles de Gaulle), de la Porte Maillot au Pont de Neuilly. Elle prend très vite le surnom de fête à Neu-Neu.

1842


Ferdinand Philippe
d'Orléans
 

Le Prince Ferdinand Philippe, duc d’Orléans, fils du roi Louis-Philippe, meurt d’un accident de cheval, route de la Révolte, en rendant visite à sa famille au château de Neuilly. Une statue à son effigie, érigée après sa mort place du Gouvernement à Alger puis rapatriée en France en 1963, est installée à Neuilly en 1981.

1853

Après l’incendie et le pillage du château de Neuilly lors de la révolution de 1848, le domaine revient à l’Etat qui décide le découpage puis la vente par lots de l’ancien parc du château. Les acquéreurs font construire des immeubles haussmanniens et percent de nouvelles rues qui donnent au quartier sa physionomie actuelle.

1859

Le quartier des Ternes est annexé par la ville de Paris.

1866


L'Hôtel de Ville au XIXème siècle
 

La commune de Levallois-Perret est créée et entraîne l’annexion du quartier de Villiers.

1886

L’actuelle mairie de la ville est inaugurée par le préfet de la Seine, Eugène Poubelle. L’édifice a été construit de 1882 à 1885 par deux architectes, Victor Dutocq et Charles Simonet.

1896

La ville prend officiellement le nom de Neuilly-sur-Seine par délibération du conseil municipal en date du 17 janvier 1896, ratifiée par décret présidentiel du 2 mai 1897.


Santos-Dumont à bord de son 14bis
dans la plaine de Bagatelle
 

1906

Le 12 novembre 1906, après plusieurs tentatives infructueuses, l’aviateur Alberto Santos-Dumont remporte le Prix de l’Aéro-club de France en parcourant, à bord de son "14 bis", 220 mètres en 21 secondes, à 6 mètres d’altitude au-dessus de la plaine de Bagatelle. C’est le premier vol homologué de l’histoire de l’aviation.

1919


Fresque représentant la signature
du traité de Neuilly
 

Le 27 novembre 1919, le traité de paix de Neuilly est signé entre la France et la Bulgarie par Clémenceau et Stambouliski, chef de la délégation bulgare, dans la salle des fêtes de l’Hôtel de ville.

1929

Le bois de Boulogne est annexé par la ville de Paris.

1935-1942


La fête de Neuilly

Le nouveau pont de Neuilly en acier est construit en remplacement de l’ouvrage de Perronet datant du 18ème siècle.

1936

Le prolongement de la ligne n°1 de métro jusqu’au pont de Neuilly s’accompagne de l’élargissement de l’avenue de Neuilly. L’espace restant ne permettant pas l’installation de manèges, la célèbre fête à Neu-Neu ferme ses portes.

1944


L'Hôtel de Ville à
la libération (1944)
 

Le 25 août 1944, la ville est libérée après plusieurs jours de violents combats à l’Hôtel de ville et dans différents quartiers, faisant près de 40 morts.

1970

La ville dispose du premier Plan d’Occupation des Sols homologué (P.O.S.) qui s’attache à préserver son cadre de vie privilégié.

1992

Le tunnel routier de l’avenue Charles de Gaulle est inauguré suite à l’enfouissement d’une partie de la circulation sur la RN13. Des jardins et des fontaines sont aménagés en surface.

1993

L'école maternelle Charcot fait l'objet d'une prise d'otages. Érick Schmitt, un entrepreneur chômeur dépressif, retient les enfants et l'institutrice d'une classe armé d'un pistolet d'alarme et ceinturé d'explosifs, durant deux jours. Le preneur d'otages, qui se fait appeler « Human Bomb », est tué lors de l'assaut du RAID. Il n'y a aucune victime parmi les otages.

2013

Le Théâtre des Sablons est inauguré après une restructuration en profondeur des anciens bâtiments de la maison de retraite Sainte-Anne.

Le nouveau centre culturel comprend une salle de spectacle, un auditorium, une maison de la musique, des salles d'activités et des studios de répétition.



Page précédente

C'est à vous !

Contacter le service Archives et Documentation

  • Téléphone : 
    01 40 88 88 58/59
  • Fax : 
    01 40 88 87 43
  • Courriel : 
    archivdoc@ville-neuillysurseine.fr
  • Adresse postale : 
    125 avenue Achille Peretti (2ème étage) 
    92200 Neuilly-sur-Seine
  • Horaires d'ouverture : 
    du lundi au vendredi (13h30-17h30) 
    sur rendez-vous pour la consultation des archives