Square Martial Massiani © Hugues Marie Duclos Hugues Marie Duclos
Officiellement lancé le 20 mars 2013 à l’initiative de la ville, le Conseil Local de Santé Mentale est un outil de concertation et de coordination des acteurs de la santé mentale d’un territoire co-présidé par le Maire, ou son représentant, et le responsable du Centre Ambulatoire de la psychiatrie publique, animé par une coordinatrice.

Le CLSM est composé de représentants des usagers, des aidants, des structures sociales et médico-sociales, des professionnels de santé en libéral, de l’Agence Régionale de Santé, les services de police, de l’Education Nationale, les associations locales concernées.

Son fonctionnement s'appuie sur un conseil d'orientation qui se réunit au moins deux fois par an et sur une cellule opérationnelle, dite "cellule de veille et de suivi". 

Ressources en santé mentale ©

Une cellule de veille et de suivi a été mise en place par la Ville en partenariat avec de nombreux autres acteurs. Celle-ci a pour vocation de créer un lien de convergence et de coordination entre les acteurs de la santé mentale, autour de situations complexes. Elle est composée de membres permanents : CCAS et Service Prévention Santé de la ville, Centre Médico-Psychologique, Espace Départemental d’Actions Sociales, et de membres invités en fonction des situations. Elle peut être saisie par des partenaires tels qu’associations, bailleurs, services médico-sociaux.

Pour saisir la cellule, les partenaires peuvent contacter la psychologue coordinatrice :

L’organisation de cette cellule est encadrée par une charte de fonctionnement et de confidentialité.

Haut de page
0