menu PrécédentPrécédent

Pavillon Wurtemberg

Institution St-Dominique
23 quater, bd d'Argenson - Construction : 1784-1804

Voir le diaporama Voir le diaporama
Parcours du Patrimoine

Bâti entre 1784 et 1804, le pavillon est acheté par Louis-Philippe d’Orléans en 1824 avec ses terrains et ses dépendances.

Entre 1834 et 1839, Louis-Philippe fait réaliser des aménagements intérieurs, dont deux tourelles d’escalier hors-oeuvre et des péristyles, pour sa fille, Marie d’Orléans. Celle-ci y réside dès 1837, après son mariage avec le duc de Wurtemberg, et jusqu’à sa mort prématurée en 1839 en Italie. Son fils, le prince Philippe de Wurtemberg, y vient au monde en 1838.

Contrairement au château de Neuilly, le pavillon de Wurtemberg est épargné par la Révolution de février 1848. En 1851, il est mis en vente avec son parc.

Des religieuses Dominicaines l’occupent à partir de 1862, puis l’achètent en 1868 pour y fonder une école.

De 1869 à 1894, l’architecte Juste Lisch y ajoute un vaste bâtiment à deux corps comportant un bâtiment scolaire (1869 et 1891) avec une chapelle de style néogothique (1894) et un préau couvert (1887).

Après la destruction des anciennes dépendances en 1909, un nouveau bâtiment de deux étages est construit l’année suivante, le long de l’avenue Sainte-Foy, par l’architecte Lucien Roy. Il abrite des classes, des dortoirs ainsi qu’une salle de spectacle. Ce bâtiment est surélevé en 1923 par Georges Pradelle.

Les bâtiments font aujourd’hui partie de l’Institution Saint-Dominique. Il accueille des élèves de la maternelle à la terminale.

édifices remarquables

Agrandir le plan Agrandir le plan
Logos partenaires